Le jour où tu m’as révélé

tumblr_m73edqGjPL1r8th2o

Ce jeudi, dernier jour de ce mois de mai 2012, je le sais , je le sens , il faut qu’on parte , il faut prendre la valise… Des douleurs non, un ressentis oui. Je le sais. Le verdict tombe il faut le déclencher. Qui? Notre accouchement, ce jour tant attendu, ce jour si craintif, ce jour de joie, je le sais bien, mais ce jour de crainte aussi.

Papa est toujours près de moi, durant ces 23 heures interminable, oui ça y est nous sommes vendredi de ce premier jour de juin 2012, 23 heures dans ma bulle à essayer de ne pas avoir peur car je le sais , c’est bien trop long, le visage de papa reste le même, celui de l’homme qui me soutient, qui m’aime et qui me tient la main durant ces 23 longues heures mais, je le vois, Papa s’inquiète.

Et puis ça y, enfin je te sens contre moi, je t’entends, papa et moi on oublie tout , oui déjà car notre bonheur est enfin là. Mais voilà c’est longues heures nous rattrapent…  c’est Papa qui te tient dans ses bras, je ne te vois plus , je ne te sens plus, mais où êtes vous? Et encore quelques heures, ces heures qui me rattrapent, quatre pour être juste, je me réveille, je les entends, je les aperçois tout ces gens dans ma bulle, notre bulle. Mami t’emmène près de moi, je ne comprends pas , je ne sais plus , je suis fatigué mais que se passe t-il?  On me transporte, un gros bruit , un hélicoptère mais où est Papa? Je ne sens plus sa main, je ne vous vois plus. Tout s’embrouille, je suis là, mais où?

Ailleurs, je suis au bout de ce couloir… je ne veux pas voir cette lumière, une femme entre les bras chargés , et m’explique que je suis dans cette « ailleurs » que j’ai fait une grosse hémorragie (plus de la moitié) et qu’il faut me transfuser, quant à Papa, lui n’est plus dans notre bulle, il sait , il voit , il entend , on lui explique que maman risque de ne pas rentrer à la maison. Mais toi et Papa vous me rejoignez…

Des heures sans toi, des jours sans toi, j’ai mal au cœur d’être loin de toi, je serre cette unique photo de toi, je te veux toi juste pour moi, des interminables moments sans vous. Ces heures m’ont prit mon plus grand bonheur, mais moments à moi , rien qu’à moi. D’autres t’ont prit dans les bras, d’autres t’ont nourrit avant moi, d’autres t’ont bercés avant moi, d’autres t’ont parlés avant moi mais personne ne t’as aimé comme moi, ce jour là, le jour de ta naissance, tu m’as révélé ma fille, mon plus grand bonheur, mon tout, mon amour, mon moi.

18 mois ont passés et les heures sont passées, depuis je t’ai changé, je t’ai nourris, je t’ai appris, je t’ai aimé et Papa et moi sommes dans notre bulle à tous les trois.  Ce vendredi, je le revivrait avec tout ,avec lui, avec toi.  Merci d’être la petite fille à bêtise, la petite fille à sourire, la petite fille pleine d’amour , la petite fille à bonheur et de ne pas , ou plutôt d’être et de m’avoir choisis, Moi, ta maman.

‘Comment qu’on s’aime loin loin loin nous? côooo çaaaaa!!!!’

Je t’aime.

Maman

17 réflexions sur “Le jour où tu m’as révélé

  1. mademoisellemummy dit :

    C’est émouvant (snif snif…) C’est fou comme ces souvenirs sont forts et nous marquent! Je me souviens avoir pleuré de fatigue et d’hormones surement quand une de mes amies a pris ma fille dans les bras à la maternité le premier jour alors qu’avec ma césarienne, je n’avais même pas encore vraiment pu la prendre comme je voulais. Bon je ne compare pas pcq ce que tu as vécu a l’air bien plus grave mais ouf tout est bien qui finit bien ❤

    • Lily BY Lily dit :

      Oui des souvenirs très fort… et parfois même toujours des ressentis toujours présent. Il n’y à pas de plus grave ou non, chq maman à son expérience, ses bonheurs et ses douleurs. 😉 merci pour ton commentaire… 🙂

  2. leblogdeminouchelamarmotte dit :

    Ai-je le droit de pleurer ?? Je ne suis pas enceinte donc pas l’xcuse des hormones en revanche je suis un peu en déprime car loin de mon homme… bref… bah voila quoi… j’ai pleurer et merciiii… car j’en avais besoin sans y arriver et du coup ça fait un bien fouuuu 🙂 !!

  3. Maillard amandine dit :

    C’est dur.. C’est émouvant et tellement beau cet article d’une maman à sa tite fille pfouu, pleurage !!

  4. Delphine dit :

    Grosse boule au ventre en lisant tes mots… Quasi même vécu il y a 11 mois pour moi ( sauf que cette putain d’hémorragie est venue me chercher dans notre bulle une semaine après…)… Même flou, même vision de peur dans le regard de mes proches… 11 mois après c’est la 1er fois que je pose ces quelques mots… Encore bcp de douleurs, de colères, de culpabilités face à tous ces moments voles…
    Merci pour ce témoignage… On se secs moins seul ( ce qui faut flipper quand même!!)

  5. Angéline F dit :

    très emouvant vraiment sa a du etre difficile a vivre mais maintenant tu peut la serré dans tes bras lui faire des bisous et bien plus encore 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s