#QuichePower #5

Oui y’à comme un hic je dois dire. J’ai loupé le défi #Quiche Power #4, à savoir,

 

10499553_1502613309967675_220738764276424448_o

 

mais bon tant pis j’te le dis quand même juste à toi. Mon film quiche inavouable ne serai pas vraiment un film en fait. Compliqué en plus de ça la meuf, bref.

Se serai plutôt du genres des séries, tu vois! Tu commences à comprendre… la petite maison dans la prairie par exemple…. ou bien ce moment où ton mioche commence à siester et  toi à repasser et puis d’un coup d’un seule, Sharon, Nick, Victor, Nikky débarque devant TF1 et où je ne zapperai pas hein, mais bon le défi est passé et je ne continuerai pas si je veux que vous restiez un peu par chez moi hein. Alors passons au 5éme défi si tu veux bien.

Pour commencer ce cinquième défi de la quiche qui tue, je te représente les membres fondateurs de la quicherie profonde:

Bref. Comme le dit si bien ma blopine Môman Imparfaite, la quiche n’a pas de bol, une vraie guignarde en fait. La Pierrette Richarde de son quartier. Alors quand celle-ci part en vacances… il y à bien des choses à raconter.
quiche-power
 Alors pour être clair car je ne n’aime pas passer par quatre chemins, je ne vais pas remonter très loin. Sinon je  pense qu’à la fin de ce billet je contacte un exorciseur de vacances. Bref. Pour ma part Pierrette Richarde number one  de mon chez moi, il se passe toujours quelques choses durant mes vacances. La loose certe, mais la loose maintenant je le sais, c’est comme ça. Je vis avec.
Je pourrai commencer par te dire que dernièrement je suis sortis des toilettes d’une aire de repos avec ma robe dans ma culotte [d’ailleurs si toi la gentille dame tu me lis, merci vraiment merci de me l’avoir dis], ou bien encore te raconter combien putain une otite qui débarque en week-end romantique c’est la grosse loose. Te décrire combien se prendre la barre du rideau de douche de chez mon amie la semaine dernière durant un lavage de cheveux tranquille peinarde [m’enfin j’entendais Mamaaaaaaaaannn derrière la porte hein, faut pas rêver je suis humaine ) était choquant et douloureux mentalement. Te décrire qu’à quelques kilomètres de l’aéroport de Toulouse quelques heures avant notre décollage au mois d’avril un voyant [inconnu au bataillon celui-là]  m’a déclenché une sacrée dose de stress et d’insulte. A la voiture je précise hein.  Bref, j’ai quand même pris mon avion.
Sinon je vais m’arreter là …. je pars ce week-end,  je file j’ai une crise d’angoisse, je vais mourir de la loose attitude, d’ailleurs tu crois que sur Doctissimo il en parle de ça?!
A très vite,
Lily Richarde
 

2 réflexions sur “#QuichePower #5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s