Le joueur bleu

Ce matin, dès les premiers mots de Crapuline à travers le baby-phone j’entendais déjà:

« Va au Fooooooooooot moua avec Papa »

Elle n’avait pas oublié mes mots doux de la veille…  » Bon maintenant si tu ne te couches pas, demain on n’ira pas voir Papa au foot car tu sauras trop fatigué! » que neni ça n’a pas marché mais à un moment cet enfoiré de marchand de sable à fait demi-tour se rappelant qu’il nous avait oublié.

Donc aujourd’hui, tu l’auras compris je me tapé foot&compagnie. Arrivé au stade avec 10  minutes de retard car j’étais trop laaaarge la demi-heure d’avant, Crapuline et moi on s’avance au plus mais pas trop prêt car aussi guignarde et hypocondriaque que je suis, j’essayais d’éviter le ballon en pleine tête et la fin d’après midi chaotique plus qu’elle ne l’étais déjà. Tu vois j’aime le foot, j’adore le foot, je regarde le foot, mais seulement une fois tout les quatre ans pendant la coupe du monde… mais bon là, quand faut y aller, faut y aller, il s’en va du soutien masculin de la maison, bon.

Après mainte tentative, j’arrive enfin à pointer du doigt « Papa » pour que Mamzelle puisse EN-FIN le voir, et là, cri de joie et euphorie sortit de ma fille!

« C’est mon Papaaaaaaaaaaaaaaa, alllllllllllezzzzzz les bleuuuuuuuuuuuuuuus »

Oui pour la phase, je suis là mais discrète, c’est raté! Une fois le sifflement annonçant la mi-temps, celle-ci s’empressa comme tout les autres mioches enfants de courir sur le stade, là où tout les héros jouaient. Le spitch se finissant, Papa couru vite voler un bisous à sa fille. L’un fière comme un coq et l’une fière de voir son Papa en bleu. Oui j’ose croire que ma fille pense que Papa est un « Vrai » bleu…

Une fois le bisous volé, le sifflet retenti et Mamzelle aussi. On pouvait entendre Crapuline de l’autre côté du village:

« Monnnnnnnnnnn Papaaaaaaaaaa ze ve zouerrrr OOO FOOOOOoot avec mon Monnnnnnnn Papaaaaaaaaaaaaa mouaaaa! ».

acheter-joueur-babyfoot-bleu-stella

Tout ça pour te dire que j’ai adoré le bisous volé et les regards échangés mais surtout et surement pour la première fois j’ai kiffé la laissé capricé^^ sentant évidement les regards pesant des autres mamans connasses puisque j’ai finalement décidé de rentrer, oui fallait pas déconcentrer les joueurs, surtout les bleus et encore plus Papa. J’suis trop bonne.

Finalement j’ai appris une chose aujourd’hui:

Comme me casser plus vite d’un match de foot grâce à ma fille. #Astucedujour

Et pis Papa à gagné 😉

Lily, Femme, Chérinette, Maman & l’indigne du jour

Une réflexion sur “Le joueur bleu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s